Depuis quelques jours, trottine dans ma tête l'idée d'une fougasse. Le plat rapide par excellence quand j'habitais chez mes parents. Achetée chez le boulanger ou en grande surface, dégustée le soir même quand on n'avait pas le temps de cuisiner et qu'on rentrait tard de balade, j'en ai de très bon souvenirs.

La fougasse est un plat d'origine provençale, adapté dans plusieurs pays en Europe, sous différentes appellations: fougace, fouasse, focaccia... Le nom de fougasse vient de l’expression latine "panis focacius", ce qui veut littéralement dire "un pain plat cuit sur un foyer ou sous les cendres d’un feu". Elle peut être salée, ou même sucrée, avec garniture, voire sans.

Je me souviens avoir testé plusieurs recettes: ma préférée aux lardons et fromage, celle au jambon cru, celle au chorizo, ou encore aux olives. Je n'avais pourtant jamais essayé de les faire moi-même. Aujourd'hui, je m'y suis mise ! Et pour un premier résultat, je dois dire que je suis assez satisfaite.

 

Pour cette recette, et une fougasse, j'ai utilisé:

- 250g de farine T55

- 10g de levure chimique (car je n'ai pas de levure boulangère, meilleure pour ce genre de recette)

- 60mL d'eau environ (à ajuster)

- une cuiller à soupe et demie d'huile d'olive

- une demi cuiller à café de sel

Pour la garniture :

- quelques olives vertes

- 4 tomates séchées bien égouttées

- quelques lardons fumés

- des herbes de provence en pot

 

Dans un saladier, je commence par mélanger la farine et le sel. Je rajoute dans un puits la levure, l'eau et l'huile d'olive. Je mélange le tout jusqu'à ce que cela forme une pâte homogène, souple. S'il vous manque un peu de farine, ou d'eau, n'hésitez pas à en rajouter pour que votre pâte soit parfaite.

Je fais ensuite reposer une heure sous un torchon à température ambiante, pour faire pousser un peu la pâte. La mienne ne pousse pas beaucoup, la faute aux températures un peu basses dans mon appartement et à la levure chimique qui fonctionne moins bien.

Après une heure, je découpe des olives vertes denoyautées en morceaux, je fais de même avec les tomates séchées bien égouttées, et je verse le tout dans ma préparation. Je reforme une boule avec, en essayant d'incorporer au maximum les ingrédients à l'intérieur de la pâte et pas seulement sur la surface. Je farine un peu la surface pour la manipuler avec plus de facilité.

J'étale ma boule sur une plaque recouverte d'une feuille de papier sulfurisé, pour former un joli ovale. Je ne me risque pas à faire des épis comme les fougasses traditionnelles, n'étant pas encore assez expérimentée. Je saupoudre d'herbes de provence, dispose quelques lardons sur le dessus.Si la pâte est un peu sèche, je badigeonne d'un peu d'huile d'olive.

Je donne des coups de couteaux dans ma pâte, profonds, pour faciliter sa cuisson. J'enfourne ensuite à 240° (th.8) pour 15 à 20 minutes. Je vais la manger en plat, mais elle peut également se servir découpée en petits morceaux, pour l'apéritif ou l'entrée.

 

CIMG4547